Gassin
La vigie du Golfe

Implanté au sommet d’une colline escarpée, le village de Gassin offre un exceptionnel point de vue circulaire sur les Maures, le Golfe de Saint-Tropez et au-delà les îles d’Or, à l’aplomb d’un paysage pittoresque de vignobles et de forêts.

Un village médiéval réputé

Perché à 200 mètres d’altitude, Gassin intègre le club très fermé des « Plus Beaux Villages de France ». Un clocher, une mairie, une poste et quelques petits commerces composent la carte postale du charmant village de Provence. Mais Gassin possède ce supplément d’âme qui vous rendrait poète, comme ces petites ruelles pavées, appelées « androuno » en provençal, ces porches en Serpentine, ces maisons aux façades en pierres, fleuries de bougainvillées, plumbagos et vignes vierges, blotties les unes contre les autres autour de l’église pour ne pas glisser dans la pente… Et puis, la place deï Barri, superbe balcon avec ses restaurants fameux, ses micocouliers centenaires et juste en contrebas, le jardin botanique L'Hardy-Denonain, intimiste, que veille Marie-Thérèse la bienheureuse, avec pour jardiniers un couple de tortues d’Hermann ; ici les Lys sont noirs…

Des vignobles d’exception

Gassin a su rester fidèle à sa viticulture. Sept vignobles, protégés par les collines avoisinantes, s’épanouissent en plaine ou sur des coteaux seulement caressés par la douce lumière du sud. Des conditions idéales qui donnent naissance à de grands crus Côtes de Provence. En point d’orgue, la route des Vins offre l’occasion de découvrir l’histoire des domaines, prélude à de savoureuses dégustations.


Le prestige du Haras Polo-Club

Sur le chemin de traverse du Bourrian, un peu après la Maison des Confitures, un portail grandiose s’ouvre sur le Polo-Club et les terrains magnifiques du Haras. Loin d’être un club élitiste, ce lieu est le théâtre de tournois internationaux de haut niveau, ouverts au public, mais également d’évènements privés de prestige.

Une vue panoramique superbe

Depuis la table d’orientation, le bleu azur de la mer s'impose sur 240 des 360 degrés : on est bien sur une presqu’île ! Il contraste avec les nuances de vert du vignoble, de la forêt et du Massif des Maures qui s’égrènent sur les 120 degrés restant, parsemées de petites touches tuiles-ocres pour les villages environnants. Au loin, la route mythique du bord de mer relie les Marines de Gassin/Cogolin à Saint-Tropez, avec, échouée sur le rivage, une charmante école de moussaillons sur catamarans, portant le doux nom de « La Moune ».

Pour la petite histoire

La première mention connue de Gassin date de 1190. Ce nom de lieu, écrit Garcin ou Gassin, est un nom de personne. Au début du XIVe siècle, sa seigneurie comprenait approximativement un millier d’habitants. Son terroir, plus vaste qu’aujourd’hui, avait une superficie de près de 6500 hectares, réduit en 1929 par le détachement de la commune de Cavalaire-sur-Mer et en 1934 par celui de la Croix-Valmer. Le village était entouré de remparts ou en provençal, "barri", qui servaient, à l'occasion, d'appuis pour la construction de maisons et dont il subsiste quelques vestiges. Gassin est un territoire qui a eu du mal à prospérer par manque de routes praticables. Au XIXe siècle son développement est venu de la plaine, de la construction de routes carrossables et du chemin de fer.

Les incontournables

Au village, ruelles et rues en pierre, calades et voutes. Rue de la Tasco, la plus haute du village. La plus étroite : l'Androuno (une personne à la fois !). La plus en pente : rue Rompe Cul. Porte des Sarrasins (un herse s’appelle une sarrasine). Le clocher (1558). Chapelle romane "Notre-Dame de Consolation". Dans les berges de Gassin : le jardin botanique L'Hardy-Denonain. Dans la plaine, les domaines AOC Côtes de Provence ou Vins de pays (Château Barbeyrolles, Château de Chausse, Château Minuty, Domaine Bertaud Belieu, Domaine du Bourrian, Domaine Moulin Brulat, Domaine du Pin Pinon, Domaine de la Rouillère, Domaine Tropez Béraud, Maîtres vignerons de la presqu'île de Saint-Tropez)

Panoramas

Le village est panorama ! Table d'orientation, montée Saint-Joseph : point de vue unique sur les communes alentours, vers l'Estérel jusqu'aux Alpes. Place des Barris : perspective sur la baie de Cavalaire et les îles d'Or. Multiples perspectives à travers ruelles et passages. Chapelle de la Consolation : immersion dans le massif des Maures. Moulins de Paillas : vue panoramique à 325 m d'altitude.

Une balade au village

Depuis la table d'orientation, suivre la promenade deï Barri qui marque l'ancienne délimitation des remparts (vieux micocouliers). Au bout, panorama sur les îles d'Hyères. Passage des bénédictins, église Notre-Dame de l'Assomption. Passage du Gué, porte dite des "Sarrazins", rue Centrale, joli porche avant la partie la plus ancienne de la mairie (1584). Rue du puits. Rue du Moulin (huile d'olive) et l’Androuno. Rues de la Treille, du Troubadour Rollet de Garcin, du Rompe Cuou, rue Longue. Passage des Templiers… Visites gratuites guidées tous les mercredis, d’avril à octobre.




Dans la plaine, les domaines AOC Côtes de Provence ou Vins de pays

Dans les berges de Gassin : le jardin botanique L'Hardy-Denonain

Au village, ruelles et rues en pierre, calades et voutes. Rue de la Tasco, la plus haute du village. La plus étroite : l'Androuno (une personne à la fois !). La plus en pente : rue Rompe Cul. Porte des Sarrasins (une herse s’appelle une sarrasine).

Renseignements
Établissement Lieu

Office de Tourisme de Gassin

BP18  montée Saint-Joseph  Aire de Loisirs
83580 Gassin
Tél. 04 98 11 56 51
Email : accueil@gassin.eu
→ http://gassin.eu/
→ vcard