Rayol-Canadel-sur-Mer
Un balcon sur la méditerranée

Imaginez le massif des Maures plongeant dans l’eau cristalline de la Méditerranée ; entre deux, enracinés sur la corniche, heureux de profiter à jamais de cette vue sublime, un village à dimension humaine et son jardin extraordinaire. Ce paradis existe ; venez le rencontrer...

Une langue de terre en équilibre, entre ciel et mer…

La route du mimosa serpente à flanc de colline et parcourt quelques kilomètres d’un paysage d’une infinie beauté. On vient de dépasser la maison blanche Foncin, perchée sur sa colline, quand débute la corniche des Maures, en surplomb de l’ancien tracé du chemin de fer de Provence : un portfolio d’images qui restera gravé à jamais dans votre mémoire. En contrebas, la succession de criques sauvages et de langues de sable ravira les amateurs de baignade et de sports nautiques. Elles ont pour noms : pointe du figuier, anse du petit port, plages du Rayol, du Canadel, de Pramousquier et courent jusqu’à la falaise abrupte du cap Nègre. Dans sa transparence, la mer se nourrit ici de mille particules de micaschiste qui reflètent les rayons du soleil en mirage d’étoiles scintillantes.

Une station climatique et balnéaire surprenante

Ce petit village a bien des trésors à révéler. L’escalier monumental en pierre de schiste prend pied au bord de la mer et vous élève bien plus haut que la Pergola du Patec jusqu’au drapeau, point culminant de la commune, symbole d’une liberté retrouvée. Tous deux sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, tant leur architecture est originale et la vue imprenable. L’église et la chapelle, aux extrémités du village, méritent également le détour ; la première pour la singularité de son aspect extérieur ; la seconde de par son intérieur coloré ainsi que des magnifiques villas fin XIXe et le « petit port du Canadel ». Quant aux loisirs et restaurants, aurez-vous le temps de tous les découvrir ?

Le Jardin des Méditerranées

La notoriété de la station est intimement liée à celle du « Jardin des Méditerranées » ; ses paysages à la Renoir comptent parmi les plus beaux de la côte d’Azur. Voyage à l’air libre, au cœur de plusieurs hectares d’espèces végétales des cinq continents, caractéristiques des zones de climat méditerranéen : des acacias d’Australie aux agaves du Mexique, des bambous d’Asie au lin de New-Zélande, des palmiers du Chili aux caroubiers de Méditerranée, une visite guidée s’impose. Sans oublier l’évocation de l’histoire étonnante du Domaine du Rayol, les ateliers créatifs proposés in situ, la découverte guidée, l’été, d’une faune et d’une flore sous-marine en masque et tuba, la pause-détente au café bio du jardinier. Observez, humez, rêvez ! Un véritable jardin d’Eden ; comment imaginer s’en éloigner un jour ?

Du sommet du col, 360° d’un panorama à couper le souffle !

Par le haut ! Impossible en effet d’évoquer les environs sans se hisser jusqu’au Col du Canadel par une route serpentin, au milieu des chênes, genêts et arbousiers qui s’épanouissent à même la roche brune. Au sommet, une vue merveilleuse, décrite sur la table d’orientation, avec pour toile de fond les Iles d’Hyères. «Qui vient ici un jour y revient toujours», c’est la devise en lettres d’or inscrite sur le blason de la commune...


Les criques, les plages, le sentier marin, les promenades sans fin sur l’ancienne voie de chemin de fer de Provence.

Le Domaine du Rayol, pour son histoire étonnante, son acquisition et sa résurrection due au Conservatoire du Littoral.

La pergola du Patec, pour se rendre compte que le bleu est une couleur naturelle qui n'est pas sortie de l'imagination d'un peintre !

Renseignements
Établissement Lieu

Office de Tourisme

Place Michel Goy    BP 14
83820 Rayol-Canadel-sur-Mer
Tél. 04 94 05 65 69
Fax. 04 94 05 51 80
→ http://www.lerayolcanadel.fr
→ vcard